Nos conseils pour mieux gérer les mauvaises herbes

Quand vient l’été, il arrive que des mauvaises herbes poussent naturellement dans votre jardin. À la vue de ces intrus, votre premier réflexe sera de les éliminer. Mais savez qu’il existe des herbes que vous pouvez conserver ? Comment éliminer les autres mauvaises herbes ? Que faire pour les prévenir ? Suivez le guide.

Quelles mauvaises herbes gardées ?

Vous pouvez garder le coquelicot ou les trèfles. Ces mauvaises herbes n’ont pas d’effets néfastes sur vos plantes. Elles sont inoffensives. D’ailleurs, elles apportent une touche un peu sauvage à votre jardin. Une raison supplémentaire de les conserver. Par contre, nous vous conseillons d’arracher ou d’éliminer de suite les mauvaises herbes suivantes  le chiendent, le chardon et le rumex. Ces espèces envahissent rapidement vos belles plantes.

Comment tuer les mauvaises herbes ?

Il existe plusieurs techniques pour éliminer les mauvaises herbes. La méthode la moins onéreuse et la plus fastidieuse est l’arrachage. Cette dernière consiste à arracher avec la racine les mauvaises herbes dans le jardin. Il faut toutefois que vous fassiez preuve de minutie pour réaliser cette tâche. En effet, en cas de mauvaise manipulation, vous risquez d’enlever aussi les plantes environnantes.

Les désherbants naturels sont une autre solution pour mettre fin aux mauvaises herbes. Ils sont adaptés pour l’élimination des herbes en trop dans la cour et les allées. Parmi les désherbants, citons le sel, le vinaigre, l’eau bouillante et le bicarbonate de soude. Attention, le désherbage via ces produits est de plus en plus déconseillé. En effet, ils peuvent polluer le sol.

Vous pouvez également utiliser des désherbants chimiques. Il en existe en deux catégories : le désherbant en pré-levée, qui peut tuer les mauvaises herbes avant leurs pousses ; et le désherbant post-levée, qui supprime les mauvaises herbes qui envahissent déjà le jardin.

Comment prévenir les mauvaises herbes ?

Après la préparation du sol, pensez à bâcher le terrain pour limiter la germination des mauvaises herbes. Pour ce faire, placez sur le sol un film opaque, qui servira de barrière pour les autres végétations. Cette technique de prévention est notamment recommandée pour le fraisier, le melon et les endroits difficiles à accéder.

Sarclez la terre quand vous constatez que les vivaces ont de nouveau repoussé. En effet, c’est à ce moment-là que les mauvaises herbes vont apparaître.

Pour protéger vos plantes des mauvaises herbes, nous vous recommandons de les recouvrir d’une bâche lorsque la saison hivernale arrive. Pour les dalles et les pavés, vous pouvez les asperger d’eau chaude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *